• Le combishort caniculaire

      Ce qui était à l'origine de ce projet : une combi à tissu à motif clair type liberty aperçue chez une petite fille, avec jambes longues, smocks et « woulo straps* » ; une image qui s’était gravée comme l’essence de la combi d’été sympa, quoi.
      Comme cette vision date un peu, j’ai cherché ce qui se faisait dans le commerce pour raviver cette image du sympa et verser du vinaigre dans les plaies oculaires des combis mal fagotées, et puis parce qu’à la réflexion, je n’étais pas sûre de vouloir des smocks et des jambes longues…

    Le combishort caniculaire

      Voilà comment j’en suis arrivée à cette première proposition :
        - non moulant en évitant le surplus de tissu qui dégueule à la taille
        - élastiqué à la taille
        - décolleté raisonnable devant et dos
        - short assez court et échancré sur les côtés
        - la lecture des billets de Mimolette sur son futur combishort de la mort à nouette(s ?) a suscité le "ha tiens pourquoi pas" à l’origine des nœuds aux épaules et donc des liens assez larges. A trend is born.
        - de la dentelle glissée et froncée entre le corsage légèrement froncé (j’y peux rien, je suis dépendante) et le parement du décolleté. J’ai conscience que les lois du minimalisme condamneraient formellement cet ajout, mais je voulais voir ce que ça donnait avec et j’avais pile ce petit morceau d’une couleur pas trop claire, c’était donc son heure ou jamais.

    Le combishort caniculaireLe combishort caniculaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


      Le short est en fait basé sur la transformation jupe culotte de la base jupe d’Esmod pour le tracé de la fourche. J’ai ajouté 3cm à la longueur du tronc pour permettre l’accroupissement.

      Voilà un projet dont la toile a du coûter plus cher que le produit fini car j’ai utilisé une pièce de tissu africain genre commerce équitable offerte par ma sœur. Une bonne intention, mais il déteignait comme un cochon sur ma peau, et sa couleur ne m’inspirant pas, je n’arrivais pas à voir ce que j’allais pouvoir en faire. Alors en voilà un à propos duquel on cessera de se tourmenter…

    Le combishort caniculaire

      J’ai abaissé la taille, raccourci le short et la longueur des nouettes, puis suis allée acheter le tissu que j’imaginais plus clair, mais c’est celui-ci qui m’a plu.
      Les parements ne sont pas thermocollés pour ne pas tuer la vitalité de la nouette, du coup ils n’ont pas l’air hyper-nets devant. Quant aux poches, si leur protubérance n’est pas sans évoquer l’infortune de Tilly lors du * 1er épisode des Sewing bees, ce n’est pas parce que leur couture s’est détendue, mais à cause des fronces de taille. Je n’y avais pas pensé !

    Le combishort caniculaire

    Le combishort caniculaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Bilan : satisfaite, mais sa légèreté et le short très court le feront réserver aux grandes chaleurs. Et puis il y a ce problème inhérent au combishort qui est de te carrer la culotte dans la raie des fesses chaque fois que tu te baisses un peu, bon sang je hais cela !

    Le combishort caniculaire
    Et maintenant plus que 3 mètres de tissu rouge à utiliser !

    Les présentations étant terminées, je m’en retourne dans ma grotte pour fignoler un deuxième combishort-chemise qui s’annonce comme une copie conforme du modèle rayé de Samantha Pleet, le cure-dent anémique en moins à l’intérieur.


  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Juin 2015 à 20:34
    La Couture Rose

    La raie des fesses... Ca y est, meme sî j'adore, tu viens de me faire gagner une semaine de couture, et 3m de tissu ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :